La musique en Islam

LES EFFETS NEFASTES DE LA MUSIQUE

Le sujet de la musique est l’un des plus importants. C’est un sujet qui requiert un examen attentif.
Lorsque quelqu’un essaiera d’examiner la musique, il remarquera qu’elle nous entoure sans cesse dans notre vie.
Nous constatons la présence de la musique dans tous les médias.

LES EFFETS DE LA MUSIQUE:

Il suffit de regarder la vie des chanteurs. Si la musique avait un bon effet, alors les chanteurs auraient une vie sereine, paisible. Ce n’est pas du tout le cas.
Nous trouvons par exemple à propos de George Michael dans wikipedia cela : «En 1998, il est impliqué dans un scandale à Los Angeles. Il se fait interpeller par un policier en civil dans des toilettes publiques pour comportement immoral. Il se trouve dans l’obligation de révéler son homosexualité suite à cette affaire. » (wikipedia)
Une très célèbre chanteuse, Britney Spears, montre aussi beaucoup d’actes anormaux :
« Dès 2001, Britney Spears décide de faire évoluer son image et rompt avec les valeurs puritaines entretenues jusqu’alors. Le fait le plus marquant de cette évolution est son baiser avec son amie Madonna lors des MTV Video Music Awards 2003. Cet acte homosexuel, en direct, surprend le public et sera par conséquent très médiatisé » (wikipedia)
« Début février 2007, elle défraie la chronique en se rasant le crâne et en effectuant un séjour d’un mois dans une clinique de désintoxication. Elle en sort le 20 mars 2007. » (wikipedia)
« Le 4 janvier 2008, Britney Spears est transportée de force par la police à l’hôpital Cedars Sinaï de Los Angeles afin de subir une évaluation psychologique. Les policiers constatent alors qu’elle semble « sous l’influence d’une substance inconnue. » (wikipedia)
“Ses soirées avec Paris Hilton, ses photos sans sous-vêtements et ses déboires judiciaires pour la garde de ses enfants fournissent des sujets de choix pour les tabloïds du monde entier.” (wikipedia)
Voyez aussi, il n’y a pas que l’Occident qui est touché :
En Egypte, après la mort d’un des plus grands chanteurs arabes, nommé Abdel Halim Hafez « Quatre femmes se sont suicidées à l’annonce de sa mort. » nous apprend wikipedia.
Nous voyons par cela que la musique n’aide pas ces gens. Si on comparait la vie de ces chanteurs avec la vie de nos 14 ma’soumines, nous y verrions une différence phénoménale.

LES DROITS DE NOS OREILLES :

Il faut savoir que les oreilles ont une grande valeur. En effet, dans les versets coraniques, Allah parle en premier des oreilles, et ensuite des yeux.
L’Imam Zayn al Abidine nous apprend à propos des oreilles : « les oreilles sont les portes du coeur, elles transmettent toutes sortes de pensées, autant bonnes que mauvaises » (voir Epitre Sur Les Droits en Islam, disponible sur al bouraq.org).

Comment peut-on placer dans un même coeur la spiritualité et l’immoralité ?

L’INTERDICTION DE LA MUSIQUE, PAR LE CORAN :
Sourate 23, verset 1 à 3 :
Bienheureux sont certes les croyants, ceux qui sont humbles dans leur Salat, qui se détournent des futilités
L’Imam Ja’far as Sadiq (a.s) fut interrogé à propos de ce verset. Que voulait dire le verset 3 ?
L’Imam répondit que “futilités” se réfère aux paroles des chanteurs.
En effet, beaucoup de paroles des chanteurs sont en contradiction avec ce que la religion enseigne.
Par exemple, Madonna dit : « Tell me love isn’t true, it’s just something that you do » (dis moi que l’amour n’est pas véritable, c’est juste une chose que tu fais)
La religion nous apprend que l’amour est un acte réciproque entre l’époux et l’épouse. L’amour est un acte véritable. C’est une chose qui apporte douceur et paix dans l’humanité.
Quelle conséquence aurait ces paroles, si elles sont écoutées par les filles de notre communauté?
Sourate 22, verset 30 : ” Abstenez-vous de la souillure des idoles et abstenez-vous des paroles mensongères.
“paroles mensongères” se réfèrent aux paroles s’opposant à la réalité.
Comparons leur réalité (en voyant leurs vies) et la réalité de nos 14 ma’soumines !
Sourate 31, verset 6 : “Et, parmi les hommes, il est [quelqu’un] qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du chemin d’Allah et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant.”
Notre Imam fut questionné, à qui se réfère ce verset. Il répondit que ce verset se réfère à 3 types de personnes :
Ceux qui écoutent les poèmes érotiques.
Ceux qui écoutent les faux mythes
Ceux qui écoutent les paroles des musiciens, et pratiquent la musique
Pour ces gens, « un châtiment avilissant »

QUELQUES HADITHS SUR LA MUSIQUE

-L’Imam Ja’far As-Sadiq A.S. a dit : “La musique est le nid de l’hypocrisie.”
-Notre 6e Imam A.S. a également dit : “La musique est le pire des sons.”
-Imam Ja’far As-Sadiq A.S. a dit : “À l’endroit où l’on joue de la musique, Allah swt ne regarde pas ses participants (avec Miséricorde).”
-Notre 6e Imam A.S. a déclaré : “Écouter de la musique et des (sons) vains développe l’hypocrisie de la même façon que l’eau fait pousser les plantes.”
-Un compagnon de l’Imam Ja’far As-Sadiq A.S., Hassan, raconte : “Il y avait un homme dans mon voisinage qui était toujours plongé dans la danse et la musique. Quand j’allais aux toilettes, j’avais l’habitude de rester un peu plus longtemps (afin d’écouter ces sons). Quand je suis allé voir Imam Ja’far As-Sadiq A.S., il m’a dit : “Ô Hassan, l’oreille, l’œil et le cœur seront certes interrogés. L’œil sera interrogé à propos de ce qu’il regardait ; l’oreille à propos de ce qu’il écoutait et le cœur au sujet de l’intention qu’il avait.” Quand j’ai entendu cela, je me suis repenti (pour le péché que je commettais en écoutant la musique) et j’ai fait une promesse à Allah swt de ne plus recommencer. Imam A.S. me conseilla en ces termes : “Relève-toi, prend un bain et prie Allah swt autant que tu veux. Comme ta position aurait été mauvaise si tu étais décédé avec cette habitude!”
-Dans une liste des péchés capitaux qu’Imam Ali Ar-Ridha A.S. a envoyé au calife Mamoun Rashid, il a mentionné le fait de participer à des rassemblements musicaux.
-Notre Saint-Prophète saw a dit : “Du plomb fondu sera déversé dans les oreilles de la personne qui écoute attentivement la musique et les chansons.”
-Imam Ja’far As-Sadiq A.S. a dit : “N’entrez pas dans une maison dont les habitants ont tourné le dos aux Bénédictions et à la Générosité d’Allah swt. Dans un tel endroit, les prières ne sont pas exaucées et les anges ne s’y approchent pas.”
-Notre Saint-Prophète saw a dit : “(Le fait de) chanter est un escalier qui mène à l’adultère.” → Chanter éveille le désir et cela a de mauvaises conséquences.
-La musique fait disparaître la pudeur et la modestie et détruit l’amour, la fraternité et la générosité.
-Imam Ja’far As-Sadiq A.S. dit : “Celui qui joue de la musique dans la maison pendant quarante jours sera envahi par un Satan du nom de Fogander qui occupera chacune des parties du corps de cette personne. À ce moment-là, la personne n’aura plus aucune honte et elle ne se souciera pas de ce qu’elle dit, ni de ce que l’on dit d’elle. Puis le Satan soufflera sur elle et suite à cela, sa modestie sera complètement détruite. Ensuite, elle n’aura pas honte, même si la chasteté de ses femmes est souillée.”

EFFETS DE LA MUSIQUE SUR LE SYSTEME NERVEUX

– Le système nerveux autonome est composé du système nerveux sympathique (dont toutes les activités préparent l’Homme aux situations d’urgence telles que courir ou combattre) et parasympathique (qui élargit les veines, libère des hormones noradrénaline et retarde en général les activités).
– Ces deux systèmes fonctionnent de manière opposée. Ils fonctionnent en parallèle. La coopération entre les deux systèmes est essentielle pour maintenir l’équilibre du corps qui a, à son tour, un grand impact sur la santé physique et mentale de l’Homme.
– Certaines actions ou certains mouvements extérieurs au corps humain peuvent nuire à l’équilibre naturel de ces 2 systèmes.
– La musique affecte cet équilibre naturel : la digestion est affectée, la palpitation du cœur s’accroît, la tension artérielle augmente, une sécrétion anormale d’hormones affecte la santé générale sur le long terme.
– La musique stimule principalement le système nerveux lymphatique et peut provoquer l’insomnie (le manque de sommeil), l’échauffement des esprits (on se met en colère plus vite), des éclats de rire soudains ou des propos insensés. Elle peut conduire même à la frénésie (une sorte de folie). On peut voir ce genre de personnes bouger des mains et des pieds comme si elles dansaient, même quand elles n’écoutent pas de la musique.
– Dr. Vollf Adler, qui était professeur à l’Université de Columbia, a découvert que la musique la plus mélodieuse peut affecter les nerfs d’un corps humain et plus la température est élevée, plus le danger est grand.
Il a prouvé que la musique bouleverse les systèmes nerveux de façon artificielle (non naturelle) et cause une extrême fatigue.
Cette recherche du Dr. Adler a eu un très grand impact sur de nombreux américains. Beaucoup ont complètement arrêté d’écouter de la musique.
Cela a atteint un degré tel qu’un membre du Sénat a proposé une résolution pour bannir la musique dans le pays. Des preuves et des arguments pertinents ont été exposés au Sénat. Mais dans une nation en proie à la luxure (au désir) et au matérialisme, peu de sénateurs ont voté pour cette résolution.

EFFET SUR LES ENFANTS

– Il n’y a pas de doute que les chansons, la musique et les films dépendent du sex-appeal (attrait sexuel, charme, séduction) pour leur succès. Plus une chanson est sexy, plus elle se vend ; plus une musique est suggestive, plus sa valeur (monétaire) est grande.

– Le caractère de l’enfant se développe dès le plus tendre âge.

– Si l’enfant est exposé à cet environnement (musique sexy, scènes indécentes), sa perception de la moralité et du mariage sera affectée.

Il aura du mal à faire la distinction entre ce qui est moral et immoral, entre la modestie et l’impudeur, entre la chasteté et la promiscuité.

– Certaines personnes pensent que l’enfant ne comprend pas ces choses! Mais c’est faux!

Si nous exposons nos enfants (TV par exemple), nous ruinons la droiture morale de nos enfants.

Attention! Nos enfants sont des “amanats” de la part d’Allah swt. Nous sommes responsables de leur éducation.

CONCLUSION:
L’Imam Ali Al-Reda (a.s) raconta qu’un jour un homme vint auprès de lui, et demanda si la musique était haraam. L’Imam laissa la conscience de l’homme y répondre : Si on a d’un côté la vérité (truth), et d’un côté le faux (false), où placer la musique ?

A présent, pour répondre à cette question, analysons ce que faisait Zaynab (a.s), et ce que faisait les assassins de l’Imam Hussein (a.s). Ne savons-nous pas que ceux-là étaient plongés dans la musique ? Et qu’il y avait des danseurs dans leur palais ?

 

Par Ali HACHEM