Sujet du jour : L’importance de la prière

Cheikh Mouhammad Kanso

Quelques exemples de la prière dans le Saint Coran:
Allah a dit dans la sourate Al Ankabout n°29 verset 45: « Récite ce qui t’est révélé du Livre et accomplis la prière. Certes la prière empêche la turpitude et le mal ».

Cher croyant, le Coran et la tradition prophétique évoquent l’importance de la prière et soulignent l’importance de ne pas la délaisser.
C’est la base de la religion, la clé du Paradis, la meilleure des actions et la première des choses sur laquelle on sera interrogé dans la tombe (les 5 prières).

Allah a ordonné à Son Messager de faire la prière dans le coran.
Allah a dit dans la sourate Taha n°20 verset 14: «Certes je suis Allah, il n’y a pas d’autre divinité méritant d’être adorée que Moi, adore Moi et accomplis la prière pour te souvenir de Moi »

Dieu nous a informé que la prière est une des meilleures caractéristiques des gens pieux.
Allah dit dans la sourate Al Baqara n°2 verset 2 et 3 : C’est le Livre au sujet duquel il n’y a aucun doute, c’est un guide pour les pieux, qui croient à l’invisible et accomplissent comme il faut la Ṣalāt et dépensent [dans l’obéissance à Allah], de ce que Nous leur avons attribué.

La prière est obligatoire en temps de paix ou en temps de guerre.

Plusieurs Hadiths du Prophètes SAWS évoquent aussi l’importance de la prière :
« La première chose que Dieu a rendu obligatoire pour ma communauté sont les 5 prières. C’est la première chose qu’on ramène avec nous vers les cieux. C’est la première chose sur laquelle on sera questionné dans notre tombe».
« Malheur à ceux qui prient et qui sont négligents vis à vis de leur prière. »
« Celui qui considère les prières comme insignifiantes et légères n’est pas des miens. Je jure par Dieu qu’il ne m’approchera pas à la source de kawthar (source du Paradis) ».
La prière est la différence entre le croyant et l’incroyant : « Certes entre un homme et l’association (mécréance) il y a l’abandon de la prière ».
« N’est pas de moi celui qui abandonne la prière. Je ne le verrai pas au Paradis ».
« Les bonnes actions de celui qui est en bonne santé et qui sans aucune raison valable n’accomplit pas la prière ne sont pas acceptées ».

Présence du cœur lors de la prière :
Cependant la prière n’est pas seulement une succession de gestes. Ce qui nous est demandé, c’est la présence de l’esprit et du cœur. Voici une des conditions essentielles pour qu’elle soit acceptée. Car il ne faut pas oublier que le but de la prière est de se rapprocher de Dieu.
C’est pour cela que la prière était la prunelle des yeux du Prophète saws et son apaisement. Il disait à Bilal (le 1er muezzin de l’Islam) appaise nous par elle oh Bilal avant qu’il ne fasse l’appel.
Il y a un fossé énorme entre celui qui va à la prière pour être apaisé et celui qui y va pour en être débarrassé.

Allah nous dira après notre mort, vous priiez mais où était votre cœur, vos pensées et votre conscience.
La présence du coeur est très importante. Donnons le plus d’importance à Dieu. Dieu nous aimera et assujettira le monde à nous.

L’Imam Mohamad Al Bâqir, notre 5ième Imam as, a dit :
Un jour un homme est rentré à la mosquée et a prié très vite. Il était en retard et n’a pas pu prier avec les gens présents dans la mosquée. Il n’accomplissait correctement ni l’inclinaison ni la prosternation. Le prophète SAWS a dit il picore comme un corbeau. S’il meurt et que l’état de ses prières reste comme il est actuellement, il ne va pas mourir comme faisant partie de ma religion.

L’être humain commet des fautes. C’est normal. Ce qui n’est pas normal c’est de persister dans ses erreurs et pêchés. La prière est une opportunité quotidienne de se faire pardonner et de revenir à son Seigneur. C’est une purification des pêchés journaliers qu’on fait. C’est le meilleur bain et lavage pour le coeur et l’esprit.
La prière est la nourriture quotidienne de l’âme, du cœur et de l’esprit. Car tout comme le corps humain, l’âme à besoin de nourriture plusieurs fois par jour. C’est un moment privilégié pour jouir d’une relation directe sans intermédiaire entre nous et notre Seigneur.

Si nous voulons savoir si nos prières sont acceptées voyons si nous sommes loin des interdits de Dieu.

L’Imam As Sadeq as dit (en parlant d’Allah). « J’accepterai les prières de celui qui se présente humblement devant ma Grandeur. Les prières de celui qui maitrise pour mon amour ses désirs et ses passions charnels… les prières de celui qui ne veut pas montrer sa grandeur devant mes créatures, les prières de ceux qui offrent un toit à ceux qui sont étrangers dans sa ville… Les prières de ceux qui offrent un vêtement, de la nourriture aux démunis…

Qu’Allah dans Sa miséricorde infinie nous préserve de la négligence de la prière et qu’Il l’accepte.